portrait

Vers une classification officielle des « médecines douces »

Création d’un Comité d’appui pour l’encadrement des pratiques de soins non conventionnelles.

La création du Comité a été annoncée par la ministre déléguée aux professions de santé, Agnès Firmin Le Bodo, à l’issue des premières Assises nationales de lutte contre les dérives sectaires.

Composé d’experts et d’associatifs, le Comité aura pour mission de

  • dresser une cartographie des pratiques de soins non conventionnelles (PSNC),
  • qui devra aboutir à une classification,
  • afin que cessent, par exemple, de coexister […] de façon indifférenciée les dérives sectaires et les pratiques auxquelles ont recours des professionnels de santé en appui de l’exercice de leur profession

Publications similaires