mockup macbook

Témoignage de Véronique Bracq, Réflexologue RNCP

Véronique, ancienne élève au Centre de formation Elisabeth Breton nous livre son témoignage sur sa « rencontre » avec la Réflexologie.

portrait

Comment je suis arrivée à la réflexologie ?

  • Souvenir du toucher dans mon environnement familial : ma mère nous (mes frères, mes sœurs et moi-même) caressait naturellement lorsqu’enfant, adolescent et adulte nous étions malades.
  • Souvenir d’une belle rencontre sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle Pierrot et sa petite trousse bleue, ses quelques huiles et autres « remèdes » et ses mains avec comme objectif « soulager » son prochain.
  • Souvenir d’une journée porte ouverte consacrée à la découverte de la réflexologie au sein d’une école.

Et une évidence (qui sommeillait en moi) : « Accompagner son prochain à travers le toucher ».

Et me voilà en route pour la réflexologie !

De par la formation initiale que j’ai eue en réflexologie, j’étais, d’emblée, dans la stimulation.
Des regards, des remarques durant les séances m’ont fait prendre conscience que je n’étais pas dans le respect du corps de « l’autre ». Un toucher beaucoup trop « intrusif ».

Ce qui m’a amené à frapper à la porte du « Centre de formation Elisabeth BRETON », où est enseigné un « toucher réflexologique spécifique ». Un toucher réflexologie respectueux du corps : le toucher réflexologique relaxant, suivi d’un toucher réflexologique stimulant ; que je résumerais à travers cette phrase : « frapper » avant « d’entrer ».
Une autre belle rencontre !


Véronique BRACQ
Réflexologue Titre RNCP


A lire également