29 octobre 2017 Pas de commentaire Elisabeth Actualité Réflexologie et Bien-Être

Mélanie Gerard livre à la Revue Hegel les résultats de son étude sur les effets de la Réflexologie plantaire sur les troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil se manifestent de plusieurs manières : difficultés d’endormissement, réveils nocturnes fréquents, réveils précoces, insomnies ou sommeil non-récupérateur. Les causes initiales de ces troubles sont également multiples. Lorsque ces derniers ne sont pas associés à des pathologies sévères spécifiques dont les conséquences négatives sur le sommeil sont établies (maladies neurologiques ou neuro-dégénératives type Parkinson, démences, narcolepsie, apnée du sommeil, etc.), il reste difficile de définir la ou les causes réelles d’un sommeil chroniquement perturbé. Toutefois, certains facteurs et dysfonctionnements semblent prédominer chez les sujets concernés ; principalement : le stress et le surmenage, les peurs et l’anxiété, les troubles hormonaux (thyroïdiens, surrénaliens, ménopause, etc.), les rythmes horaires décalés ou encore les troubles digestifs ou urinaires.

Télécharger l’étude

Accéder à la Revue Hegel

 

Mélanie Gerard
Réflexologue, 92130 Issy-les-Moulineaux et 75011 Paris
Coordinatrice du Conseil du Centre de Recherche, d’Etudes et d’Enseignement des Réflexologies (C.R.E.E.R., https://www.reflexologie-creer.org/)