Essai clinique sur l’apport de la réflexologie chez des sujets présentant des Troubles Fonctionnels Intestinaux

Bref historique de la mise en place de l’essai clinique qui sera présenté lors du Festival de la Communication Santé les 14 et 15 mars 2024.

Je m’appelle Élisabeth Breton. Je suis diplômée de criminologie, mon premier métier. A ce titre, il m’a été demandé de prendre en charge des détenues et leurs proches, car elles posaient des problèmes en raison du stress provoqué par la détention. Peu de solutions pour les autorités pénitentiaires, en dehors des médicaments, avec des résultats globalement médiocres et des effets indésirables non rares.

Ayant eu personnellement l’occasion de recourir à la réflexologie pour des soucis mineurs, également liés au stress, je gardais un bon souvenir de l’apport bénéfique que j’avais alors ressenti. Je me suis formée à la réflexologie afin d’explorer cette solution auprès de détenues et de leurs proches, en arguant que c’était un moyen simple, sans médicament, et sans effet indésirable possible.

Les résultats bénéfiques ont largement dépassé mes espérances. Je décide de compléter mes connaissances en ostéopathie (techniques réflexes spécifiques que j’ai adapté au massage réflexe). Toujours autant passionnée par la réflexologie, je décide d’ouvrir une école de réflexologie.

Ellisabeth Breton

A lire également