Approfondir ses connaissances sur la Réflexologie

Comité de recherche, cas d'étude ...

Approfondir ses connaissances sur la Réflexologie

Publications

Publications Elisabeth Breton aux Editions Vie

reflexologie pour la forme et le bien être

Réflexologie pour la forme
et le bien-être

En savoir plus

réflexologie un vrai remède au stress elisabeth breton

Réflexologie,
un vrai remède au stress

En savoir plus

réflexologie faciale et crânienne elisabeth breton

Réflexologie Faciale
et Crânienne

En savoir plus

Recherches scientifiques et cliniques sur la réflexologie

A propos du stress, de la douleur et de la relaxation

Autres publications

Comité de recherche

Présentation

Un congrès international, ICEPS, s’est déroulé à Montpellier du 18 au  20 Mai 2017, qui a eu pour mission de « croiser les disciplines scientifiques pour améliorer la qualtié des études interventionnelles non pharmacologiques et des pratiques professionnelles ». Les Interventions Non Médicamenteuses (INM) sont devenues des solutions incontournables pour améliorer la santé, la qualité de vie, et parfois la durée de vie. Des études constatent également des bénéfices économiques et sociaux.

Ce congrès international a permis :

  • de partager ces preuves d’efficacité, d’innocuité et de coût/efficacité,
  • de discuter des protocoles de recherche permettant d’obtenir ces preuves
  • d’en comprendre les mécanismes d’action.

Nous connaissons tous des personnes ayant ressenti le bénéfice d’une INM. Pour autant, ces cas individuels ne sont pas forces de preuve. Etre satisfait d’une INM ne veut pas dire qu’elle est « efficace ». La plupart des INM ont démontré un intérêt suffisant en termes de bien-être et de santé pour être toujours d’actualité, sans toutefois avoir pu prouver de quelconques vertus thérapeutiques supérieures à l’effet placebo malgré 50 années et plusieurs dizaines de milliers d’essais cliniques dédiés à la recherche de leur efficacité.

Une intervention non médicamenteuse (INM) est une intervention (produit, méthode, programme ou service) non invasive et non pharmacologique sur la santé humaine fondée sur la science. Elle vise à prévenir, soigner ou guérir un problème de santé. Elle est reliée à des mécanismes biologiques et/ou des processus psychologiques identifiés et fait l’objet d’études efficacité. Elle a un impact observable sur les indicateurs de santé, de qualité de vie, comportementaux et socioéconomiques. 

PROV&CARE rassemble, analyse et synthétise l’état de l’art scientifique sur les interventions non médicamenteuses (INM).

PROV&CARE s’appuie sur les principes de l’Evidence-based Medicine pour produire des contenus fiables et prouvés scientifiquement.

http://provandcare.com/

Elisabeth Breton a animé plusieurs conférences sur la réflexologie, avec Dr Alain Jacquet, Dr Joakim Valéro et Dr Bernard Payrau.

http://www.cepsplatform.eu/workshops-2017/

La gestion du stress correspond à un ensemble de techniques autant éducatives que psychocorporelles et peut être entreprise à titre préventif ou curatif. Comprendre le stress pour mieux le gérer.

  • La recherche empirique peut être définie comme « la recherche basée sur l’expérimentation ou l’observation (évidence) ». Ce type de recherche est mené avec l’objectif de tester une hypothèse. Le mot empirique veut dire qui s’appuie sur l’expérience et non sur la théorie.
  • Recueil des informations et l’acquisition par l’expérience quotidienne. Le thème central de la méthode scientifique est que toute preuve doit être empirique, ça veut dire qu’elle est fondée sur des preuves ou l’évidence. Dans la méthode scientifique le mot «empirique» se réfère à l’utilisation des hypothèses de travail qui peut être testée en utilisant l’observation et l’expérimentation.
  • La méthode expérimentale est une démarche scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d’une hypothèse en obtenant des données nouvelles, qualitatives ou quantitatives, conformes ou non à l’hypothèse initiale.
  • L’expérience scientifique se distingue de l’expérience empirique en ce qu’elle exige un protocole conçu à partir d’une hypothèse.

Une équipe de réflexologues a été constituée pour effectuer des études qui quantifient sous forme de statistiques les résultats obtenus par la réflexologie.

  • Ces études sont portées sur plusieurs troubles liés au stress : fatigue, migraines, troubles musculo-squelettiques, troubles digestifs, troubles de sommeil, autres …
  • Prise en charge de la personne et accompagnement « protocolaire » ou « personnalisé » avec des outils de gestion du stress. Le fait de demander et de faire participer la personne pour remplir certaines fiches d’auto-évaluations favorise une prise de distance vis-à-vis de ses difficultés et contribue à l’augmentation rapide de l’autocontrôle par le biais d’importantes prises de conscience aux niveaux des relations entre cognitions, émotions et état corporel (tensions physiques ou ressentis douloureux).
  • Les protocoles de relaxation et de stimulation réflexes enseignés dans l’école d’Elisabeth Breton sont le fruit du travail de nombreuses années, et sont basés sur l’expérience et les hypothèses élaborées au sein de l’école d’Elisabeth Breton.
  • Plusieurs cas d’études ont été effectués permettant de mettre en évidence l’efficacité des protocoles de relaxation et de stimulation réflexes dans la prise en charge de la douleur et dans la gestion des troubles fonctionnels dus au stress.

Cas d'études d'Elisabeth Breton

Réflexologie et Maladie de Parkinson temoignages maladie de parkinson

Réflexologie et taux TSH (troubles thyroïdiens)

Cas d’étude

Groupe de travail interdisciplinaire pour la gestion non pharmacologique du stress

Interdisciplinary Working Group for Non pharmacological Stress Management (I.W.G.N.S.M.)

fasciatherapie reflexologie gestion du stress

Plaquette (version FR) Plaquette (version EN) Se rendre sur le site IWGNSM

Etude sur les effets de la réflexologie dans les états de l’anxiété avec utilisation de l’échelle STAI

  • Elisabeth Breton a participé à une étude clinique multicentrique sur les effets de quatre méthodes non pharmacologiques évaluant le niveau du stress avant et après application d’une séance (de chacune d’elles). Elle a piloté la branche REFLEXOLOGIE, l’une des quatre méthodes appliquées dans cette étude dont l’analyse des données finales est en cours.
  • Evaluation de l’état de stress et de l’anxiété est effectué en utilisant l’échelle STAI-Y qui permet de mieux comprendre la nature de l’anxiété présente dans les états de stress.
  • Le STAI ou State Trait Inventory Anxiety (Spielberger 1966) est une échelle d’auto évaluation largement utilisée avec plus de 2000 études publiées avec ces mesures.
  • D’ores et déjà, son efficacité anti-stress s’avère statistiquement tout à fait comparable à celle des autres méthodes testées dans le cadre de cette étude, ce qui permet d’inscrire la réflexologie parmi l’éventail des possibilités non pharmacologiques dans la gestion du stress.

Remerciements aux réflexologues de l’école d’Elisabeth Breton qui ont activement participé à cette étude de recherche sur l’évaluation du stress et de l’anxiété.

Voir l’abstract sur le site d’International Fascia Research Congress (FRC)
http://www.fasciacongress.org/2015/Abstracts/184_PAYRAU.pdf

Apport de la réflexologie dans le degré d’exposition et dans l’amélioration de la symptomatologie du burnout

Etude pilote

Essai pluricentrique « en ouvert ».

Utilisation de l’échelle de BMS-10. L’étude permettra de déterminer « le risque d’exposition au burnout » des personnes dites stressées et de montrer que ce risque d’exposition est moindre APRES l’intervention qu’avant. Ainsi, on ne parle pas de burnout au sens littéral du terme, mais seulement du degré d’exposition. On pourrait dire de la chance – ou plutôt de la malchance – de développer un jour un burnout, car plus le taux d’exposition est élevé plus le risque d’être impacté un jour par le burnout est fort » (Dr Jacquet).

Médecin coordonnateur du projet :

  • Dr Alain JACQUET – médecin, chercheur, pharmacologue du Département de Pharmacologie Clinique de l’Université Victor-Segalen Bordeaux II – CHU de Bordeaux. Responsable de l’essai clinique du nouveau complément alimentaire anti burn-out ANBOSYN.

Enregistrer

©Reflexobreton.fr | Mentions légales | Plan du site